Programme PCESA

Programme de Croissance Economique dans le Secteur Agricole (PCESA)

Description sommaire

Le Programme de Croissance Economique dans le Secteur Agricole (PCESA) constitue le troisième programme d’appui danois au secteur agricole après le Programme d’Appui Danois au Développement de l’Agriculture du Burkina Faso phase 1 (PADDAB 1) de 2000 à 2006 et le Programme d’Appui au Développement de l’Agriculture du Burkina Faso phase 2 (PADAB 2) de 2006 au 30 juin 2013.

 

 

Description du projet

Le PCESA s’aligne sur les priorités de la Stratégie de Croissance Accélérer et de Développement Durable (SCADD) et du Programme National pour le Secteur Rural (PNSR). A travers une approche filière et chaîne de valeur, le PCESA se focalise sur le développement de filières prioritaires ayant un potentiel de croissance dans cinq (05) régions à savoir l’Est, le Centre-Est, le Sahel, le Nord et le Centre-Ouest. Les filières retenues sont : la Gomme arabique, le Karité, le Niébé, le Maïs et le Bétail-viande.
 
D’un coût global de 41,625  Milliards  F CFA avec un apport de 33,3 Milliards de F CFA de la part de coopération danoise (DANIDA) et 8,325 Milliards de F CFA pour la contrepartie nationale (Etat Burkinabé), l’objectif global du PCESA est de contribuer à une augmentation de la productivité, des valeurs ajoutées et des revenus agricoles en vue de contribuer à une croissance économique nationale et une réduction de la pauvreté.
 
Le PCESA s’articule autour de deux composantes complémentaires et chaque composante comporte deux sous composantes. 
La composante A « Appui à l’entrepreneuriat et au secteur privé agricole » vise un renforcement des opérateurs économiques du secteur rural à travers des appuis fournis par des structures et prestataires d’appui et de financement du secteur privé. Cette composante se subdivise en deux sous-composantes :
- une sous-composante A1« Appui-conseil aux entreprises » qui cible le développement et l’amélioration de l’accès des entreprises rurales à des services de conseil en vue d’augmenter la productivité, la création d’emplois et leur expansion;
- une sous-composante A2 « Financement des investissements des entreprises » qui cible le développement et l’amélioration de l’accès des entreprises rurales aux prêts d’investissements en développant des outils financiers adaptés.
La composante B poursuit l’optimisation des conditions cadres dans lesquelles les activités du secteur évoluent. Cette Composante cible un appui aux domaines des compétences publiques aussi bien au niveau de l’Etat qu’au niveau des collectivités locales à travers deux sous composantes :
- une sous composante B1 « Appui au PNSR » portant sur le développement du PNSR considéré comme  cadre fédérateur de programmation, de suivi, de financement et de pilotage du développement agricole;
- une sous composante B2 « Amélioration des conditions cadres et infrastructures » porte sur l’amélioration de la production, la productivité, la qualité et la commercialisation du secteur agricole des filières retenues par une optimisation du cadre stratégique, légal et réglementaire et du tissu d’infrastructures publiques. Elle s’adresse plus particulièrement aux collectivités territoriales (Conseils Régionaux et Communes) pour le financement des blocs d’infrastructures structurants pour le développement des filières ciblées.
 
Le PCESA est entré en vigueur le 1er juillet 2013 et son lancement officiel est intervenu le 7 décembre 2013 à Baskouré dans la Région du Centre-Est.
La Maison de l’Entreprise du Burkina Faso assure la coordination de la Composante A et la gestion de la sous-composante A1 avec deux (02) dispositifs d’appui : le Fonds d’Appui-Conseil (FAC) et le Fonds Vert (Cf. informations dans le dépliant en téléchargement).
 

Informations Utiles

L'essentiel en un seul clic

« Il n’y a pas deux personnes qui ne s’entendent pas. Il y a deux personnes qui ne se sont pas parlé »
« Médiation- Afrique » est une plateforme de formation en ligne des médiateurs professionnels initiée par ITC, conçue et réalisée en partenariat avec le Centre d’Arbitrage de Médiation et de Conciliation de Ouagadougou (CAMC-O)  et la Maison de Communication en France à la Rochelle.

Le Séminaire de Managament de la Nouvelle Entreprise est une formation destinée aux nouveaux créateurs d'entreprises et visant à leur enseigner le b.a-ba en matière de gestion ...

Afin d'informer et de sensibiliser les futurs créateurs d'entreprises sur les exigences de l'entreprenariat et les étapes clés de la création d'une entreprise, la Réunion d'Information sur la Création d'Entreprise est un cadre offert gratuitement à tout porteur de projet et promoteur.

 

Avis d’Appel d’offres (AA0)
 
Burkina Faso
 
Maison de l’Entreprise du Burkina Faso
 
Financement : IDA/PPCB
 
AON F13/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF  Relatif  à l’acquisition de matériel informatique (lot 1) et à l’acquisition de système de vidéo-surveillance (lot2) au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF)
 

Appel d’offres national N°F 10/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF   Relatif à l’acquisition des fournitures de bureau et de consommables informatiques  au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF)
 

AON F5/2017/AON-F/IDA/PPCB/MEBF/DG/SG/DAF  relatif au recrutement de prestataires dans le cadre de la réalisation d’activités de communication au profit de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF). 
 

1.            Le Burkina Faso a obtenu un Don de  l’Association Internationale de Développement (IDA) afin de financer la mise en œuvre du Projet Pôle de Croissance de Bagré (PPCB). Il a l’intention d’utiliser une partie de ces fonds pour effectuer des paiements autorisés au titre du Marché relatif au recrutement de prestataires chargés de la fourniture de services de pause-café et de pauses-déjeuner. 
 

Sollicitation de manifestation d’intérêts C03/2016/IDA//PAFASP/MEBF/DG/SG/DAF pour la sélection d’un consultant (cabinet) chargé de la réalisation de l’étude d’impact des interventions de la MEBF sur les micro-projets, microentreprises et des PME.   Publication de l’AMI : revue des marchés publics n° 1889 du 28 septembre 2016, page 36.

Raison sociale: CONSTRUCTION-DISTRIBUTION ET PRESTATION DIVERS
Forme juridique:
RCCM:
Acte RCCM:
Date RCCM:
Imprimer
Raison sociale: RAHMA MULTI SERVICE
Forme juridique:
RCCM:
Acte RCCM:
Date RCCM:
Imprimer
Raison sociale: TOFA SERVICE INTERNATIONAL
Forme juridique:
RCCM:
Acte RCCM:
Date RCCM:
Imprimer
Raison sociale: SOCIETE DE PRESTATIONS DE SERVICES & SUPPLY-SARL
Forme juridique:
SARL
RCCM:
BFOUA2017B1348
Acte RCCM:
1359/2017
Date RCCM:
Imprimer
Raison sociale: CARTOUCHERIE DU BURKINA
Forme juridique:
SARL
RCCM:
BFOUA2017B1225
Acte RCCM:
1236/2017
Date RCCM:
Imprimer
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
Management/Gestion de strat?gie, Finance et interm?diation financi?re, Etudes, Formation, Assistance comptable,
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
Management/Gestion de strat?gie, Etudes, Formation technique (agriculture), Formation en gestion
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
mel_som@yahoo.fr
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
ceif3sarl@yahoo.fr
Expert/Coach:
Autre
Domaine de compétence agréé:
ounganshioo@yahoo.fr

Newsletter

Sélectionnez les lettres d’information auxquelles vous souhaitez vous abonner ou vous désabonner.